Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 15:05

 plan acces obseques

Plan d'accès officiel aux obséques

 

Déroulement :

15 H 00 Rassemblement au Parc (Hôtel de Ville) ;

-          15 H 30 Arrivée du Président de la République ;

-          Discours, remise de médaille puis marche silencieuse jusqu’au lieu du drame (à 15 minutes) ;

-          18 H 00 Obsèques à Pontault-Combault dans l’intimité familiale.

 

OF VSM-copie-1 

Feu Aurélie FOUQUET,

Fonctionnaire de Police municipale,

Chevalier de la Légion d'honneur (Décret du 21 mai 2010)

 

 

-

Dépêche AFP reçue le 20/05/2010 à 10:30 définie en priorité 3 Urgent.

 

URGENT Une policière municipale blessée par balle dans le Val-de-Marne

PARIS, 20 mai 2010 (AFP) - Une policière municipale a été blessée par balle dans le Val-de-Marne jeudi matin lors d'une fusillade avec un automobiliste qui faisait l'objet d'un contrôle, a-t-on appris de source policière.
rb-jcp/sla/db

 

---

 

 VL PM VSM

 

---

 

SÉCURITÉ

Après la fusillade de l’A4, les policiers municipaux sous le choc

H. Jouanneau | 20/05/2010 | Publié dans : France

Une policière municipale de Villiers-sur-Marne a été tuée le 20 mai et plusieurs autres collègues et civils blessés lors d’une fusillade qui a éclaté à une sortie de l’A4. Selon un témoin, « les malfaiteurs voulaient les abattre ». Les syndicats réagissent et appellent les autorités à considérer la police municipale comme une « police à part entière ».

Le monde de la police municipale est en deuil après l’annonce de la mort d’une des leurs, policière municipale de Villiers-sur-Marne, prise sous le feu d’une bande de malfaiteurs le 20 mai, à la sortie de l’autoroute A4. Les premiers éléments de l’enquête semblent confirmer le récit qu’un témoin, arrivé peu de temps après le drame, a livré à La Gazette (lire ci-dessous).

Les faits remontent au début de matinée, vers 9h, près de Créteil : des malfaiteurs cagoulés circulant dans une fourgonnette sur l’A4 ouvrent le feu à l’arme lourde sur des policiers nationaux qui voulaient effectuer un contrôle de police sur ce véhicule dépourvu de plaques d’immatriculation. Une fusillade éclate, blessant un policier, et s’engage alors une course poursuite qui amène la fourgonnette à hauteur de Villiers-sur-Marne où ils prennent pour cible deux agents de police municipale, à bord de leur voiture, avant de prendre la fuite.

Le bilan est très lourd : touchée par balles à la tête et au thorax, la policière municipale de Villiers-sur-Marne succombe à ses blessures vers 12h30 après avoir été transportée d’urgence à la Pitié-Salpêtrière de Paris tandis que son collègue, situé à ses côtés lors du drame, est touché à l’épaule par des éclats de balle. Selon plusieurs témoignages, celui-ci aurait riposté et blessé l’un des malfaiteurs. Plusieurs civils ont également été blessés au cours de la fusillade, dont une femme de 59 ans, toujours dans un état grave.

Pistes de l’enquête

Quelques heures après le drame, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, s’est rendu sur place pour partager l’émotion des policiers municipaux. Au côté des policiers nationaux et des gendarmes, ce sont 18.000 policiers municipaux qui, chaque jour, participent au combat, au défi de la sécurité de nos concitoyens, a déclaré le ministre.

Ce dernier a également évoqué les premières pistes de l’enquête. Elles laissent penser qu’il s’agissait de personnes liées à un réseau de crime organisé et que, sans doute, compte tenu des explosifs récupérés dans le véhicule, ils se préparaient soit à attaquer un fourgon blindé soit un établissement bancaire. C’est presque du Far-West. Ils leur ont tiré dessus à la kalachnikov, a commenté pour sa part le maire de Villiers-sur-Marne, Jacques-Alain Bénisti.

« Une police à part entière »

Dès les premières heures, bon nombre de communes se sont associées au deuil, certains services affichant un voile de crêpe noire sur leur tenue d’uniforme, d’autres mettant le drapeau tricolore en berne. Le drame a également suscité bon nombre de réactions parmi les organisations syndicales. Les délinquants ne font plus la distinction entre police nationale et police municipale, observent-ils unanimement.

Il est indispensable de reconnaitre la police municipale comme une police à part entière, confrontée aux mêmes problèmes et aux mêmes dangers que nos collègues de la nationale, souligne-t-on à la FA-FPT. Et d’évoquer la nécessité de créer une pension de réversion pour veufs et veuves des agents morts en service. Formation, armement, protection des agents, l’UNAPM (CGC) appelle de son côté les autorités à conférer aux policiers municipaux les moyens nécessaires pour accomplir leur mission en toute sécurité . D’autres comme le SNPM (CFTC) rappellent leurs revendications d’un armement de 4e catégorie (arme de poing) obligatoire pour tous. Enfin, la CGT relève pour sa part que ce drame montre surtout l’échec de la politique de sécurité.

Le type s’est avancé en tirant sur la voiture comme pour les achever
La Gazette publie le témoignage d’un policier municipal d’une commune voisine, qui s’est rendu sur place peu après la fusillade. Présent lors des premières déclarations de l’agent blessé, il décrit ce qui s’est passé et livre ses impressions :
« Les deux agents de la police municipale de Villiers-sur-Marne étaient en patrouille à bord de leur véhicule dans le flot de la circulation. Quand les malfaiteurs ont vu le véhicule de police, ils l’ont doublé puis serré. Un individu en est sorti, armé d’un fusil mitrailleur et a commencé à tirer dans leur direction. Le collègue auditionné par la police judiciaire a déclaré que « le type s’était avancé en tirant sur la voiture comme pour les achever ». On a dénombré au moins 40 impacts de balle sur la voiture de nos collègues, visibles sur le pare brise à hauteur d’hommes et sur les côtés. La banquette arrière est également criblée. Cela ne fait pas l’ombre d’un doute : les malfaiteurs voulaient les abattre, sans leur laisser aucune chance de survie. Ils ont tiré pour tuer, ni plus ni moins. Les deux agents ont été touchés. Le collègue, au sol, a pu saisir l’arme de sa collègue et a riposté, ce qui lui a sans doute sauvé la vie. Il aurait touché l’un des malfaiteurs. Du coup, ils ont reculé puis tiré sur une autre conductrice dans la file des voitures pour lui voler sa voiture. Nous sommes tous choqués : notre collègue Aurélie, décédée, avait 27 ans et était mère d’une petite fille de 14 mois. Nous pensons à sa famille et notamment à son mari, collègue de Seine-et-Marne. »

 

---

Camionette en feu VSM

--- 

 

ALLIANCE POLICE NATIONALE

43, rue Greneta 75002 PARIS

Tél. : 01 44 76 96 70 – Fax. : 01 44 76 96 79

 

 

 

Une femme policier a été assassinée et sept autres personnes

blessées dans une fusillade avec des criminels lors d'une coursepoursuite

dans le Val-de-Marne.

 

ALLIANCE Police Nationale

 

 est extrêmement choqué par la mort d’une collègue

de la Police Municipale de Villiers sur Marne (94) tombée sous les tirs de

dangereux malfaiteurs.

C’est avec une grande tristesse et une profonde émotion qu’

 

 

ALLIANCE Police Nationale

s’associe à la douleur de tous les amis, proches et de la famille de

notre collègue lâchement assassinée par des criminels sans foi ni loi.

 

ALLIANCE Police Nationale

n’acceptera jamais que certains prétendent que « ce

sont les risques du métier » pour éviter de s’interroger sur la dangerosité et la

difficulté des missions de sécurité. En effet, en tirant délibérément avec des

armes lourdes sur les forces de sécurité ces criminels visent également les

institutions et s’en prennent implicitement aux valeurs républicaines et

démocratiques.

 

ALLIANCE Police Nationale

a également une pensée pour les sept autres

victimes de ces malfrats, les assure de sa plus profonde sympathie et espère

pour eux un rétablissement rapide.

 

Contact Presse :

Denis JACOB

Tel : 0632051150

 

--- 

Sarkozy confirme qu'il se rendra mercredi aux obsèques de la policière tuée

21/05/2010-[14:57] - AFP

BOUGLON (Lot-et-Garonne), 21 mai 2010 (AFP) - Nicolas Sarkozy a confirmé vendredi dans le Lot-et-Garonne qu’il se rendrait mercredi aux obsèques de la policière municipale de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) tuée lors d’une fusillade et promis des "résultats" pour retrouver ses "assassins".

"Bien sûr, je me rendrai aux obsèques de cette malheureuse jeune femme, je pense à sa famille. C’est un assassinat", a déclaré M. Sarkozy à la presse, à l’issue d’un déjeuner de travail avec des médecins ruraux. "Je veux rendre hommage aux 30.000 policiers municipaux parce qu’on ne parle pas assez d’eux. Ils font un métier extrêmement dangereux, ils sont eux-mêmes très courageux et très compétents et je pense que la place du chef de l’Etat, c’est d’être là pour les obsèques de cette jeune femme", a-t-il ajouté. "Des moyens considérables ont été mis en oeuvre pour retrouver les coupables. Je ne doute pas que nous aurons des résultats", a également indiqué le président de la République. Interrogé sur un manque de formation des policiers municipaux, M. Sarkozy a répondu qu’ils avaient été "mitraillés dans des conditions invraisemblables". "On voit bien que ce n’est pas une question de formation", a-t-il estimé, dénonçant "la brutalité de l’agression commise par ces assassins". Les auteurs de la fusillade, survenue au terme d’une course poursuite entre des présumés braqueurs et des policiers à Villiers-sur-Marne, étaient toujours activement recherchés vendredi. Outre la policière tuée, une automobiliste a également été grièvement blessée.

 

 

plan acces obseques

Repost 0

Présentation Du Site

  • : Inf@ PM
  • Inf@ PM
  • : Site d'information réservé aux professionnels de la sécurité intérieure
  • Contact

Ouvrages Pro...


Mis à jour en octobre 2008 !!




Seul dans sa catégorie, cet ouvrage permet aux agents de Police municipale de mieux aborder l'ensemble des problématiques liées aux services de Police municipale.
Par ailleurs, il constitue une aide précieuse pour un candidat souhaitant réussir le concours de Gardien de Police municipale, de Chef de service de Police municipale mais aussi celui de Directeur de Police municipale (Cat. A).
Pour en savoir plus, cliquez sur l'image !







Unique en son genre par son approche pragmatique et son accesibilité (Mise à jour annuelle et tarif préférentiel), cet ouvrage pratique sera rapidement l'outil insdispensable à l'Agent de Surveillance de la Voie Publique. Conçu pour tenir dans la poche, votre "Mémento Pratique de l'ASVP" deviendra, sans nul doute, un outil de référence.
Pour en savoir plus, cliquez sur l'image !